Recettes de mélanie
- 993 v. -

Vins chaud vs Sangria

Que ce soit le Vin chaud ou bien le Sangria, chacun est très demandé dans les bars. Ils ont des points communs, mais ils se diffèrent beaucoup aussi l’un de l’autre. Leurs ingrédients sont à base de vin, de fruit et d’épices. Le premier point distinctif est la température à laquelle ils sont bus.

Le vin chaud

Dès 200 avant JC, le Carenum existait déjà qui est le plus vieux de cocktail. Il résulte du mariage de vin et d’épices qui est ensuite chauffé. Durant le Moyen-âge, la préparation pour cocktail chaud de cette manière est devenue de plus en plus fréquente. Le Claret en est un exemple dont nous pouvons gouter dans nos bars préférés. Au fil des années et des siècles, les techniques se sont améliorées, les gens commençaient à boire les boissons tant qu’elles étaient à température ambiante voire même un peu plus élevée.

La Sangria

Son origine est de plus récente, car elle fut découverte en 1964 durant l’exposition universelle de New York. Le Pavillon espagnol est celui qui a proposé la boisson. Elle avait une couleur grenat peu connu des américains à cette époque. Le succès a été rapide, et la boisson est devenue officielle pour de nombreux événements de la saison estivale grâce à sa fraîcheur.

Les chercheurs ont puisée dans les études et ont pu découvrir que la boisson existait déjà durant l’Antiquité. En effet, certains curieux ont déjà connu les bienfaits d’un mélange de vin et d’épices. A ces temps anciens, l’Espagne a été conquis par les Romains et ont décidé de planter des vignes sur le territoire. Ce qui correspond à l’époque durant laquelle al commerce du vin rouge était très intense.

Au Moyen-Age, l’eau n’était pas encore potable. Le vin constituait donc une boisson au quotidien vu que les citoyens maîtrisent bien la production. Le fait d’ajouter des épices et d’autres fruits avaient comme but d’éliminer les bactéries et de donner de l’arôme au vin. Ce qui correspondait à la réalisation des premiers Sangrias.

Cette anecdote explique pourquoi l’origine de la Sangria est l’Espagne tout comme sa prolifération. Cependant, les épices et certaines fruits sont originaires des pays méditerranéens. Le climat de ces régions du globe permet de rafraîchir la plantation durant les saisons chaudes. Comme son nom l’indique aussi, « sangria » est un mot espagnol signifiant « sang ». Le vin rouge qui est l’ingrédient principal poussait en abondance dans le pays. La Rioja est un des ancêtres le plus récent de la Sangria, qui se préparait avec du vin espagnol, du brandy et des fruits telles que pomme, poire, oranges, citrons, ….

Le Sangria d’aujourd’hui n’est pas seulement à base de vin rouge, vous pouvez en trouver à base de vin blanc ou de pétillant dans les bars. La multitude des fruits et des épices permet d’avoir une infinité de gouts et de saveur. Depuis Janvier 2014, les recettes espagnol et portugais sont reconnues officiellement comme étant les recettes autorisées pour la préparation d’une Sangria.

Bavardez à propos de cette chronique.